L’Oscar de la meilleure assurance dépendance

Plus de 80 % des Français se sentent concernés par la perte d’autonomie. C’est pourquoi la dépendance des personnes âgées est au centre des discussions politiques. Comment financer les dépenses de santé des ainés de notre société ? Marisol Touraine, ministre des affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes présente avec Laurence Rossignol, secrétaire d’État, responsable de la Famille, de l’Enfance et des Personnes âgées dépendantes, le projet relatif à la loi vieillissement. Basé sur quatre axes, dont l’anticipation de la dépendance, l’accompagnement des personnes âgées dépendantes, l’adaptation de la société au vieillissement et l’amélioration des aides publiques, la loi vieillissement offre à la France un nouvel espoir pour un avenir meilleur.

Le label Garantie Assurance Dépendance

Nous connaissons les oscars, que reçoivent nos amis acteurs du tapis rouge mais les oscars des meilleures assurances, ça existe aussi! Chaque année de nombreux contrats d’assurance sont sujets à un examen minutieux et se font analyser en fonction de plusieurs critères, dont les tarifs, prestations et conditions. En 2014, les Dossiers de l’Épargne ont analysé plusieurs contrats assurance dépendance afin de répondre à la question, qui nous intéresse le plus : Quelle est la meilleure assurance dépendance 2014 ?

Souvent critiqués pour le manque de transparence et de compréhension, les contrats assurance dépendance suscitaient des doutes vis-à-vis leur performance. Pour éviter que le gouvernement établisse son propre label, la FFSA, Fédération française des sociétés d’assurance crée le fameux label GAD, le 23 mai 2013. « Nous avons échangé avec de nombreux acteurs – partenaires sociaux, économistes, représentants des familles d’assurance, etc. – qui nous ont apporté leur éclairage sur les attentes des Français face au risque de perte d’autonomie. Nous avons ainsi mené une réflexion collective sur l’évolution de nos contrats et nous avons concrétisé les résultats de nos travaux par le lancement du label », explique Stéphane Dedeyan, présidente de la commission plénière des assurances de personnes chez la FFSA.

Afin d’obtenir le label GAD, une marque de référence pour la qualité d’un contrat, l’assurance dépendance est tenu de remplir des critères déterminés :

  • L’utilisation de termes compréhensibles et précis
  • L’évaluation des niveaux de dépendance par la grille AVQ (plus simple que la grille AGGIR)
  • L’absence d’un questionnaire médical pour les assurés de moins de 50 ans (n’étant bien entendu pas dépendants et n’ayant pas déjà souffert d’une invalidité ou affection de longue durée)
  • Une rente minimale de 500 euros par mois pour la dépendance lourde, définie par l‘incapacité de réaliser 5 des 6 actes de la vie quotidienne (l’habillage, l’alimentation, le déplacement, la toilette, la continence)
  • Des délais de franchise de 90 jours et de carence d’un an (trois ans pour une dépendance liée à une maladie neurodégénérative ou psychiatrique)
  • La revalorisation des conditions contractuelles
  • Un programme sur les actes de la prévention (devoir de l’assureur d’information et prévention)

Stéphanne Dedeyan ajoute, que le label GAD dégage des avantages essentiels, dont « des garanties plus facilement compréhensibles, un accès le plus large possible à ces garanties et une sécurité concernant les couvertures proposées ».

Les contrats assurance dépendance labellisés

En 2014, sur 30 contrats évalués par les Dossiers de l’Épargne, 4 ont pu recevoir le label GAD :

  • Garantie Dépendance de ALPTIS :
    • Souscription possible jusqu’à 76 ans
    • Formule de répit pour l’aidant
    • Versement d’un capital pour les premières dépenses
    • Délai de franchise de 90 jours
  • Libre Indépendance 2 de ALLIANZ
    • Aucune franchise
    • Prestations d’assistance efficaces
    • Versement d’un capital aménagement ou décès
  • Afer Dépendance de AFER
    • Souscription possible jusqu’à 77 ans
    • Délai de franchise de 90 jours
    • Prestations d’assistance étendues
    • Définitions spécifiques de la dépendance psychique ou mixte
    • Tarifs bas
  • Opération Protection Dépendance de GMPA
    • Souscription possible jusqu’à 76 ans
    • Délai de franchise de 90 jours
    • Définition spécifique des troubles psychiques
    • Prestations d’assistance étendues
    • 50 % de la rente en cas de dépendance partielle
    • Capital d’aménagement de 3000 euros

En 2015, le contrat « Opération Protection Dépendance », offert par le GMPA obtient non seulement le label GAD mais aussi le label d’excellence. Ce contrat dégage de nombreux avantages : on peut y souscrire dès 40 ans et jusqu‘à 76 ans. De plus, pour toute personne de moins de 65 ans aucun questionnaire de santé n’est exigé et un capital à hauteur de 3000 euros peut être versé afin de faire face aux premiers frais.

En cas de dépendance partielle, 50 % de la rente totale prévue sera versée, cette rente mensuelle peut monter jusqu’à 2.400 euros. En cas de dépendance causée par un accident, aucun délai de carence n’est imposé. Pour une adhésion en couple, 10 % de réduction sont accordés et des services d’assistance sont offerts à l’assuré et aux aidants, par exemple un accueil téléphonique 24h/24, des formations pratiques, un soutien psychologique et une assistance administrative. Selon le dernier baromètre de l’Ocirp, 80 % des personnes interrogées favorisent le maintien à domicile. C’est pourquoi le contrat de GMPA propose également un audit et un capital aménagement.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *