L’assurance multirisques habitation : pour qui et pourquoi ?

Le contrat d’assurance multirisques permet de profiter de couvertures associées à la protection du logement mais également assure les dommages causés par l’assuré ou un membre de sa famille. En effet, l’assurance MRH (Multi Risques Habitation) couvre la responsabilité civile. Nous allons faire un petit rappel au sujet de l’assurance habitation qui est, rappelons-le, une assurance obligatoire.

La MRH : pour les locataires ou les propriétaires ?

Eh bien elle est pour les deux ! Lorsqu’on est locataire, c’est une assurance obligatoire et c’est pourquoi on retrouve dans la plupart des contrats MRH une clause « risques locatifs ». De plus, le propriétaire est en droit d’exiger une attestation d’assurance démontrant que le locataire a bien assuré son logement.

Concernant les propriétaires occupants, l’assurance habitation n’est pas légalement obligatoire mais reste fortement conseillée. En effet, en cas de sinistre dont le propriétaire est considéré comme responsable, s’il n’est pas couvert les dégâts seront à sa charge, notamment les dégâts causés à autrui en priorité.

Le propriétaire non occupant peut choisir de souscrire à un contrat d’assurance. En général, dans le cas des immeubles, la copropriété dispose d’une assurance couvrant à la fois les parties communes et privatives du bâtiment.

Les garanties couvertes par l’assurance multirisques habitation

On retrouve deux garanties principales dans chaque contrat d’assurance habitation :

  • les dommages : en cas de sinistre, les biens meubles et immeubles sont couverts en fonction du niveau de garantie. L’immobilier ainsi que le mobilier personnel sont toujours couverts.
  • la responsabilité civile : en cas de tort causé à autrui, l’assureur se substitue à l’assuré pour le dédommagement de la victime.

Quels sont les risques couverts par l’assurance habitation ?

En général, les risques couverts par l’assurance habitation sont les suivants :

  • vol
  • incendie
  • explosion
  • tempête
  • grêle
  • neige
  • dégâts des eaux
  • bris de glace
  • vandalisme
  • catastrophes naturelles
  • catastrophes technologiques

Très souvent, les compagnies prévoient une couverture pour des risques supplémentaires ou à propos de biens précis, adaptés à la région par exemple comme le fait ce contrat d’assurance habitation du Haut Rhin en proposant d’assurer sa cave à vin, ce qui n’est pas un bien rare en Alsace.

Comment se calcule le tarif d’une assurance habitation ?

Une fois que le niveau de garantie est établi, le tarif d’une MRH se calcule en fonction du nombre de pièces du logement. Il est d’usage de ne pas comptabiliser la salle de bain, les toilettes et la cuisine ainsi que les pièces de moins de neuf mètres carré dans le calcul de la MRH. À contrario, les pièces de plus de 30 mètres carré sont en général comptées comme deux pièces.

En savoir plus à propos de l’assurance habitation

Pour avoir plus d’informations au sujet de l’assurance MRH, vous pouvez parcourir les dossiers de la FFSA (fédération française des sociétés d’assurances) ou encore la page Wikipédia consacrée à l’assurance habitation.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.5/5 (2 votes cast)
L'assurance multirisques habitation : pour qui et pourquoi ?, 4.5 out of 5 based on 2 ratings

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *