Assurance Retraite : Pourquoi choisir le viager ?

Le viager permet à une personne, généralement âgée, de bénéficier d’une rente mensuelle jusqu’à son décès. Une solution adaptée aux seniors.

Qu’est-ce que le viager ?

La signification de viager en vieux français est « temps de vie ». Un terme qui colle parfaitement à la nature de cette vente, puisque incertaine quant à sa durée dans le temps. Il s’agit d’un contrat « aléatoire », dans le sens où aucune des deux parties ne peut savoir à l’avance si le contrat est avantageux ou non.

Un logement en viager désigne le fait de vendre un logement à une personne physique en l’échange d’une rente versée jusqu’à la fin de vie du propriétaire. On parle de vente en viager lorsqu’on se positionne du point de vue du propriétaire, généralement une personne âgée, et d’achat en viager lorsqu’on adopte le point de vue du futur acquéreur du logement.

Les avantages de la vente viager

Le principe est assez simple. L’acquéreur souhaite acheter un logement, mais ne souhaite pas ou n’a pas les capacités financières pour payer l’intégralité du prix de vente en une seule fois. Il décide alors de verser une rente au propriétaire jusqu’à son décès. En contrepartie, l’acheteur pourra bénéficier de la propriété du logement lorsque l’actuel propriétaire s’en sera allé.

Concernant le point de vue du vendeur, les avantages sont également pécuniers. Vendre son logement en viager permet à des retraités de bénéficier d’une rente mensuelle permanente, ce qui n’est pas de refus pour les personnes âgées disposant d’une petite retraite. De plus, dans certains cas, c’est aussi la garantie que son logement, après son départ, ne soit pas laissé à l’abandon et soit occupé.

viager

Qui est concerné par le viager ?

En théorie, toute personne en ayant la capacité juridique peut vendre ou acheter un logement en viager. Dans la pratique, les vendeurs sont souvent des personnes âgées, dont l’espérance de vie est plutôt « courte », tandis que les acheteurs peuvent être plus ou moins jeunes. Ils s’agit généralement de personnes actives, donc n’ayant pas atteint l’âge de la retraite.

Le prix de la vente peut être fixé de manière libre entre les deux parties prenantes, mais en respectant un cadre. Il doit se situer entre la valeur vénale, qui correspond à une estimation financière du logement dans une région donnée et la valeur du logement déterminée par certains critères (notamment l’espérance de vie du vendeur).

_viagerLe montant de la rente est fixé en fonction du « bouquet ». Le « bouquet » est une somme d’argent que l’acheteur peut reverser dès la signature du contrat, afin de régler une partie de la vente. Ce montant est réduit du montant de la rente versée. Le vendeur peut inclure deux clauses dans le contrat afin de se prévenir du non-paiement de la rente : une clause autorisant à rompre le contrat si plusieurs rentes ne sont plus versées et une autre permettant de conserver le montant du bouquet en cas de résiliation du contrat.

L’entretient du domicile, les réparations, factures et autre taxe foncière restent à la charge du vendeur tant qu’il occupe le logement. A noter que l’acheteur ne peut occuper le logement qu’à partir du décès du vendeur, à moins que celui-ci souhaite le libérer dès le contrat signé.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *