Assurance et rachat de crédits : comment ça marche ?

Par définition, l’opération de rachat de crédits consiste à regrouper tout ou partie de vos crédits en un seul, de façon à ce que vous n’ayez plus qu’une mensualité à rembourser. Calculée en intégrant les frais de dossier et la marge prise par l’établissement bancaire procédant au dît rachat, cette nouvelle mensualité unique et bien évidemment allégée intègre également l’assurance emprunteur ; autrement dit, l’assurance permettant de vous protéger face aux accidents de la vie.

rachat de créditL’assurance et le rachat de crédit

Pour faire simple, les assurances qui protègent les particuliers souhaitant regrouper un ou plusieurs crédits et celles que peut souscrire un emprunteur lorsqu’il contracte un nouveau crédit sont exactement les mêmes. Selon leur nature, celles-ci peuvent couvrir le décès, l’invalidité, l’incapacité temporaire de travail et la perte d’emploi. Elles font partie intégrante de ce que l’on appelle traditionnellement l’assurance emprunteur .

Pourquoi s’assurer ?

La souscription à au moins une de ces assurances n’est pas obligatoire mais elle est généralement une condition nécessaire à l’obtention d’un prêt. Par conséquent, si vous voulez recourir à l’aide au financement proposée par un commerce dans lequel vous réalisez un achat conséquent, par exemple du mobilier ou un véhicule, vous devrez également souscrire une assurance que celui-ci vous imposera. Celle-ci vous protégera face à certains accidents de la vie pouvant entraîner des difficultés financières. Il peut s’agir d’un décès, d’une perte totale ou irréversible d’autonomie, d’une incapacité totale temporaire de travail ou d’une invalidité.

L’assurance de crédit vous permettra effectivement de continuer à rembourser vos mensualités dans la mesure où elle se substituera à vous en tant qu’emprunteur pour prendre en charge le remboursement des échéances restantes à hauteur du pourcentage assuré de vos mensualités. Or, conformément à ce que nous expliquions en introduction, le regroupement de crédits est en tout point similaire à la contraction d’un prêt initial. Les organismes spécialisés exigent donc eux aussi la plupart du temps la souscription d’une assurance emprunteur afin de vous protéger et de se protéger eux-mêmes. En plus de vous permettre de retrouver une stabilité financière, notamment suite à un éventuel mal-endettement, un accident de la vie (séparation, perte d’emploi…), ou de vous aider à financer un nouveau projet, l’opération vous assurera ainsi la tranquillité indispensable pour voir l’avenir sereinement.

Comment s’assurer ?

Pour être certain de choisir le bon assureur dans le cadre de votre rachat de crédits, vous avez tout intérêt à faire un appel à un intermédiaire tel que Keyliance . d’autant plus si le poids de l’immobilier représente moins de 60% des capitaux refinancés de l’opération. En effet, dans ce cas, la mise en place d’une délégation extérieure d’assurance (en d’autres termes, faire jouer la concurrence, comme le stipulent les lois Hamon et Lagarde) n’est pas de droit. Or cela peut être source d’importantes économies ! De plus, en tant qu’Intermédiaire en Opération de Banque (IOB), Keyliance est en mesure de vous faire profiter de produits exclusifs qui vous seront conseillés suite à une étude individuelle et personnalisée de votre situation.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *